Logo Hypnose et thérapies

Bienvenue sur Hypnose et Thérapies

Pour savoir vers quelle thérapie se tourner, il faut connaître les indications de chaque pratiques. www.hypnose-et-therapies.net est là pour vous aiguiller dans votre choix.

Thérapies Cognitivo-Comportementales, psychanalyse, psychiatrie, hypnose… Découvrez ce dont vous avez réellement besoin pour aller mieux et vous épanouir.

Bandeau site hypnose et thérapies

Les thérapies

hypnothérapie

L'Hypnose

Son action se situe au-delà du mental. Le travail ne se fait plus au niveau de la volonté ou de la rationnalité, mais au niveau de l'inconscient et des automatismes.
Grâce à de multiples méthodes de changement, l'hypnose vise à modifier nos automatismes (émotionnels, comportementaux et de pensées) engendrant un mal-être ou une souffrance.

Psychanalyse - Freud

La Psychanalyse

Depuis l'enfance, des conflits irrésolus et devenus inconscients restent toujours actifs.
La psychanalyse vise à réinterpréter, au présent de la relation analytique, ces pulsions inconscientes, pour rendre "conscient ce qui était jusqu'alors inconscient".
Comme disent les psychanalyste, "une psychanalyse, ça n'a pas de fin". Il s'agit plus d'une méthode d'investigation des processus mentaux que d'outils modernes de changement.

Psychiatre

La Psychiatrie

Pratique médicale traitant la maladie mentale, elle repose sur le postulat qu'un trouble trouve son origine dans le cerveau.
Elle se base sur une classification des maladies mentales (CIM ou DSM). Son action s'étend du diagnostic, au traitement, en passant par la prévention des troubles cognitifs, comportementaux et affectifs.
Le rôle d'un psychiatre est, avant tout, de prescrire des soins médicamenteux ou une psychothérapie. Un psychiatre ne propose pas nécessairement une psychothérapie.

Psychologue

Les TCC

Pour les Thérapies Cognitivo-Comportementales, un comportement inadéquat est la résultante d'apprentissages faits dans des situations antérieures. Cet apprentissage est par la suite maintenu par les circonstances environnementales.
La thérapie visera à remplacer l'apprentissage de comportement inadapté par un comportement plus adapté et souhaité par le patient.

CNV Marshall Rosenberg

La CNV

La communication Nonviolente est une pratique qui vise à nous reconnecter et à communiquer avec ce qui est à l'origine des émotions : les besoins.
Son objectif est de se "mettre en lien", avec soi-même et autrui, avec bienveillance, en prenant pleinement conscience des sentiments, des émotions et des besoins qui nous animent.

Pleine conscience

La Pleine Conscience

Traduction française de "mindfulness", cette pratique vise à centrer l'attention sur l'instant présent.
Son usage permet notamment une meilleure régulation des émotions, une augmentation de la tolérance au stress, à l'anxiété et à la douleur physique. Elle permet aussi d'améliorer certaines capacités cognitives telles l'attention, l'inhibition d'automatismes et la flexibilité cognitive.

Emdr - doigt

L'EMDR

Acronyme de "Eye Movement Desensitization and Reprocessing", elle est traduite en français par "Désensibilisation et Retraitement par les Mouvements Oculaires".
Elle vise à résoudre les conséquences d’expériences de vie traumatisantes ou perturbantes, en désensibilisant émotionnellement les souvenirs-sources.

Programmation Neuro-Linguistique

La PNL

Très utilisée en hypnose, la Programmation Neuo-Linguistique est une boîte à outils dont le but est de permettre de programmer et reproduire des modèles de réussite.
Modélisation de pratiques de psychothérapeutes reconnus, elle permet de résoudre des problèmes ponctuels, ou de définir des objectifs, en les intégrant dans un processus de changement plus global.

Psychologie positive

La Psychologie Positive

C'est, avant tout, une discipline issue de recherches scientifiques. Son étude porte sur les conditions et les processus d'épanouissement, de résilience et de bonne santé mentale.
Elle nous enseigne comment nous ouvrir à nos émotions, à les vivre et à les réguler.
Pratique intégrant des méthodes telles la pleine conscience ou l'hypnose, elle s'intéresse à ce qui, scientifiquement, permet le changement.

Cadre légal de ces pratiques à visées thérapeutiques

Le psychiatre

Un psychiatre est avant tout un médecin spécialisé en maladies mentales (tronc commun de 6 ans d’études comme tout médecin spécialiste). Il est le seul en mesure de faire une prescription (un traitement médicamenteux ou un arrêt de travail) si nécessaire. La prise en charge du patient est globale et tient compte de l’état de santé général de la personne.
Il est à noter qu’un médecin-psychiatre ne propose pas nécessairement une psychothérapie. Les psychiatres ne sont d’ailleurs pas tous formés à des pratiques thérapeutiques. Néanmoins, certains psychiatres peuvent être d’obédience psychanalytique, d’autres TCCistes, ou encore utiliser des méthodes telles l’hypnose ou la sophrologie…
 

Le Psychologue

Un psychologue a fait des études de psychologie. Il est titulaire d’un DESS de psychologie, renommé plus récemment d’un Master en psychologie (5 ans d’études à l’université). Ce cursus s’accompagne de la réalisation d’un mémoire professionnel et de recherche, en lien avec des stages annuels et professionnalisants.
Les psychologues ne sont pas des médecins si bien qu’ils ne sont donc pas autorisés à prescrire des traitements médicamenteux.
Tout psychologue est un psychothérapeute. Depuis 2010, la dénomination « psychothérapeute » est strictement encadrée par la loi. Elle correspond à la validation d’une formation en psychopathologie (comprenant 400 heures de théorie et, à minima, 5 mois de stage). Cependant, la différence entre un psychologue et un psychothérapeute résiderait dans sa spécialisation : un psychothérapeute est souvent spécialisé dans une thérapie spécifique (TCC, hypnose, sophrologie, psychanalyse, art-thérapie…) alors que le psychologue aurait une approche plus globale de la personne et du trouble.
 

Le Psychopraticien

Cette appellation est libre et sans condition de diplôme. Elle correspond au statut juridique que prend un praticien en créant une entreprise en lien avec la psychothérapie. Il est a noté que le terme de « psychothérapie », tout comme « hypnothérapeute », contrairement à celui de « psychothérapeute », n’est pas encadré par la loi.
La profession de psychopraticien n’est donc pas réglementée et le suivi d’une formation, bien qu’elle soit conseillée, n’est pas obligatoire. Certaines formations sont  d’ailleurs reconnues et sérieuses, et d’autres beaucoup moins… Il s’agit donc avant tout d’un statut juridique qui peut être choisi pour de nombreuses thérapies  (pour un praticien en hypnose, un sophrologue, un art-thérapeute, un psychanalyste ou autre).
 

Le psychanalyste

Sa formation n’est pas encadrée par l’état. Sa formation théorique peut être acquise à l’université, dans une école ou une société de psychanalyse. Cependant, le fait de suivre, ou d‘avoir fait une thérapie (appelée « cure analytique »), reste néanmoins un prérequis essentiel pour exercer. Il est à noter que certains psychologues sont en fait des psychanalystes car certains cursus universitaires (Master) enseignent au premier plan ce type de psychothérapie.
Pour un psychanalyste, contrairement à un TCCiste ou un hypnothérapeute, un symptôme ne peut pas être supprimé, car il « se déplacerait ». Bien que Freud ait débuté sa pratique en utilisant l’hypnose, les psychanalystes rejettent, pour la plupart, cette pratique.
 

L’hypnothérapeute

Tout comme pour les sophrologues ou les art-thérapeutes, le titre de praticien en hypnose n’est pas encadré par la loi. Le statut juridique de « psychopraticien » est d’ailleurs souvent choisi par ce type de thérapeutes. Les écoles et les pratiques sont nombreuses et le sérieux des formations reste bien souvent incertain. Hormis des Diplômes Universitaires (D.U.), il n’existe pas de diplôme à proprement parlé mais, cependant, la plupart des hypnothérapeutes ont une certification délivrée par un organisme spécialisé.
Autrement appelé hypnotiseur (personne qui utilise de façon plus générale l’hypnose, y compris en spectacle), un hypnothérapeute utilise l’hypnose à des fins thérapeutiques (hypnothérapie).